Pensionnat Yorokobi
☼ Bienvenue au Pensionnat Yorokobi, le pensionnat de la joie !

☼ Ce forum RPG littéraire school est simple et pratique pour ceux qui débutent dans le domaine du RPG, mais il ravira aussi les plus expérimentés !

☼ Créez votre personnage et faites-le évoluer dans le domaine scolaire ! Quelle filière choisira-t-il ?

☼ Connectez-vous sur la Chatbox pour papoter librement avec les membres !

☼ A très bientôt sur Pensionnat Yorokobi !


Pensionnat Yorokobi, le pensionnat de la Joie ! Le pensionnat accueille les élèves du collège à la troisième année d'université dans divers filières ! Forum RPG fun !

Partagez | 
 

 Quand un Psychologue doit vraiment écouter son patient. [PV Nana Okoku]

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Zakarya Aderif
Psy & COP
avatar

Messages : 42
Date d'inscription : 30/08/2016

MessageSujet: Quand un Psychologue doit vraiment écouter son patient. [PV Nana Okoku]   Mar 30 Aoû - 13:10:46

C'était une journée qui commençait bien pour moi/ Aucun élève n'était passé, personne ne m'embêtait. une journée P-A-R-F-A-I-T-E. Je lisais encore pendant ce temps libre un livre que j'avais pris de la bibliothèque.

« Pff... Comment tu peux oublier que tu peux remonter le temps? Idiot... »

Soudain, je me dit que peut-être devrais-je commencer à lire les dossiers des élèves du pensionnat. Puis je me mis à rire.
« Depuis quand je suis impliqué dans mon job moi? »


Pendant que je me parlais,  j'entendis quelqu'un toquer à ma porte. Je m'arrêtai de bouger, je ne fis aucun bruit. Si la personne sentait qu'il n'y avait personne, elle partirait sûrement. Alors, je fis la statue, je m'arrêtai de parler, de bouger, de lire, de respirer. Oui, je n'aimais vraiment pas aider autrui. Après quelques secondes de réflexion, je me disais que ce n'était peut-être pas un élève. Alors, je pris les dossiers de ces derniers et commença à les "lire"

Sayuri, elle viendra pas

Leiko encore moins

Kazumi, t'a pas intérêt à débarquer.

Daiki et Seiran, vous avez déjà un psychologue: Votre frère.

Nana... Si t'arrive avec tes problèmes tu repars en cinq minutes avec un bonbon...


Dernière édition par Zakarya Aderif le Dim 30 Avr - 13:50:09, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nana Ōkoku
Lycéens
avatar

Messages : 44
Date d'inscription : 19/07/2015
Localisation : Avec Az, en principe

MessageSujet: Re: Quand un Psychologue doit vraiment écouter son patient. [PV Nana Okoku]   Mar 30 Aoû - 13:18:52

La nouvelle était tombée : pour cette nouvelle année, le pensionnat s'était dégoté un psychologue pour accompagner la foule d'élèves qui étudiaient ici. Par la même occasion, ce dernier serait le COP, rôle précédemment tenu par les professeurs principaux.

En d'autres termes, je n'avais plus aucune excuse pour continuer à voir mon ancien psy, et je devrais désormais me confier à celui-là.

Un soupir passa le bord de mes lèvres et je sortis un macaron du minuscule sac en toile attaché à ma robe lolita. J'étais aujourd'hui habillée en rose bonbon et blanc chantilly, des couleurs douces pour marquer la fin de l'été.

Le macaron en bouche, je toquai à la porte du cabinet. Ce fut le silence qui me répondit. Je me fis plus insistante.

- "Sensei ?"

_______________________________
Je suis aussi Takara W. Nagato, Jinzaburo S. Akeshi, Hiroyuki Nagato et Anzu S. Kanrisha !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zakarya Aderif
Psy & COP
avatar

Messages : 42
Date d'inscription : 30/08/2016

MessageSujet: Re: Quand un Psychologue doit vraiment écouter son patient. [PV Nana Okoku]   Mar 30 Aoû - 13:30:05

Alors que je continuais de lire les dossiers en émettant mon petit commentaire au passage, j'entendis un « Sensei ? » à travers la porte. Je m'arrêtai un moment avant de me tourner vers la porte et de la fixer d'un regard lassé. Devais-je répondre ou pas? Rester tranquille ou aider mon prochain? Je soupirai en me maudissant moi et mes parents qui m'ont "si bien élevé".
« Oui, vous pouvez entrer. grognai-je plutôt énervé que ma pose se finisse ainsi. »



Dernière édition par Zakarya Aderif le Dim 30 Avr - 15:07:04, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nana Ōkoku
Lycéens
avatar

Messages : 44
Date d'inscription : 19/07/2015
Localisation : Avec Az, en principe

MessageSujet: Re: Quand un Psychologue doit vraiment écouter son patient. [PV Nana Okoku]   Mar 30 Aoû - 13:39:15

Un grognement de l'autre côté de la porte consentit à me laisser entrer, ce que je fis donc, en prenant soin de bien refermer la porte derrière moi.

J'avançai dignement jusqu'à me planter devant le bureau du psychologue, qui, semblait-il, étudiait les dossiers lycéens. Peut-être avait-il vu le mien ? Ou juste parcouru... Quelque chose d'aussi long ne donne pas envie d'être lu, c'est évident. Dire qu'il n'y a pas tout...

- "Bonjour, Sensei. Je suis Nana Ōkoku, lycéenne en Social. Je viens vous voir car en plus d'un suivi médical, j'ai besoin d'un suivi psychologique hebdomadaire. Auparavant, je contactais mon psychologue par téléphone mais désormais, mes parents ont décidé qu'il serait plus simple de venir vous voir. Je recevrai les détails de mes anciennes consultations la semaine prochaine, ainsi vous pourrez compléter votre dossier."

Je m'arrêtai là dans mon discours. Devais-je détaillé mon problème ? Oui ? Non ? C'est embêtant de ne pas savoir. Il ne m'a même pas dis de m'asseoir. Est-ce qu'il doit me le dire ? Ou je dois lui demander ? Peut-être même que je n'ai pas besoin de permission.

_______________________________
Je suis aussi Takara W. Nagato, Jinzaburo S. Akeshi, Hiroyuki Nagato et Anzu S. Kanrisha !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zakarya Aderif
Psy & COP
avatar

Messages : 42
Date d'inscription : 30/08/2016

MessageSujet: Re: Quand un Psychologue doit vraiment écouter son patient. [PV Nana Okoku]   Mar 30 Aoû - 13:46:53

Lorsque la porte s'ouvrit sur une jeune fille au style lolita je ne pus retenir un claquement de langue sur mon palet. Bingo, je fouillais dans mes placards à la recherche de bonbons.... C'est ça se que j'avais oublié ce matin... Je regardais la jeune fille d'un air lasse avant d'ouvrir la bouche.

« Ouah, tant de détails inutiles.... »

Évidemment que je n'allais pas lire le "complément" dossier qu'elle allait me donner. je sentais (grâce au pouvoir X-men des psychologues) aussi que la jeune fille se poser beaucoup de question. Je l'invitai donc à se poser sur le canapé tandis que moi, je pris place sur mon fauteuil et pris un bloc-note et un stylo comme tout bon psychologue.

« Alors petite, explique-moi ton problème, je suis ici pour t'assister et jamais je ne te jugerai. dis-je d'un ton faussement gentil »

_______________________________
...Boum...


Dernière édition par Zakarya Aderif le Dim 30 Avr - 15:06:04, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nana Ōkoku
Lycéens
avatar

Messages : 44
Date d'inscription : 19/07/2015
Localisation : Avec Az, en principe

MessageSujet: Re: Quand un Psychologue doit vraiment écouter son patient. [PV Nana Okoku]   Mar 30 Aoû - 13:57:56

Un air las s'empara du visage de l'adulte qui me faisait face. Le même air qu'arbore un élève peut motivé qui se voit obliger d'écouter un séminaire sur l'importance du tri des déchets. Je ne suis pas un déchet à trier, je suis juste bonne à jeter. Pas la peine de faire un séminaire pour moi.
Il pense sûrement la même chose.

Finalement, il m'invita à prendre place sur le canapé des patients tandis qu'il s'installait tranquillement dans son fauteur, bloc-note et stylo de psychologue en main. Je m'assis donc, le dos bien droit, et regardai l'adulte dans les yeux.

- " Alors petite, explique-moi ton problème, je suis ici pour t'assister et jamais je ne te jugerai. " déclara-t-il d'une voix fausse.

Là, il essayait d'être gentil. Je ne veux pas m'avancer, mais on dirait qu'il n'a qu'une envie, c'est de me voir quitter cette salle. Pourquoi il ne le dit pas ? C'est son métier qui l'en empêche ? Alors pourquoi avoir choisis ce métier là ? Cette phrase semble être sa phrase d'accroche. Mais il s'agit d'un mensonge. L'être humain juge toujours tout. C'est juste qu'il a la décence de ne pas toujours faire part de son jugement à voix haute, afin de conserver une estime sociale.

Le visage toujours impassible, j'ouvris finalement la bouche.

- "Si vous voulez une réponse sincère, je ne sais pas quel est mon problème. Mes parents disent que je suis insensible. Sur le plan physique, c'est vrai, je ne connais pas la douleur. Et en fait je ne l'ai jamais ressenti sur le plan moral non plus. Je n'ai jamais rien ressenti sur le plan moral. Peut-être que c'est ça, le problème ?"

_______________________________
Je suis aussi Takara W. Nagato, Jinzaburo S. Akeshi, Hiroyuki Nagato et Anzu S. Kanrisha !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zakarya Aderif
Psy & COP
avatar

Messages : 42
Date d'inscription : 30/08/2016

MessageSujet: Re: Quand un Psychologue doit vraiment écouter son patient. [PV Nana Okoku]   Mar 30 Aoû - 14:22:16

Génial une Cassos... J'y peux rien si elle est insensible! Attends... un bon psychologue lui dirai qu'il faut lui parler de tous ses problèmes. Alors, elle est insensible alors.... Sait-elle dissociée les problèmes des choses totalement- Oh et puis j'abandonne.
« Qui es-tu? Que veux-tu? »

Voilà, une bonne question à double sens faîtes pour lui torturer l'esprit. D'après mes pouvoirs de X-men elle se pose beaucoup de question. Sur elle, moi, le monde. Bref, des questions qu'elle n'ose pas poser.

« Si t'as un problème avec mon attitude tu peux me le dire. j’essaierais le plus possible de te mettre à l'aise. »


Si j'en ai quelque chose à cirer à un moment dans ma vie....

_______________________________
...Boum...


Dernière édition par Zakarya Aderif le Dim 30 Avr - 15:09:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nana Ōkoku
Lycéens
avatar

Messages : 44
Date d'inscription : 19/07/2015
Localisation : Avec Az, en principe

MessageSujet: Re: Quand un Psychologue doit vraiment écouter son patient. [PV Nana Okoku]   Mar 30 Aoû - 14:33:17

- " Qui es-tu ? Que veux-tu ? "

Mes yeux s'écarquillèrent un instant en entendant ces interrogations. Euuuuuuuhhhh... Je ne suis pas une entité extra-terrestre (il y en avait dans le dernier film que j'ai vu, et l'humain lui posait ces questions), alors pourquoi ?

- " Si t'as un problème avec mon attitude tu peux me le dire. j’essaierais le plus possible de te mettre à l'aise. " ajouta-t-il par la suite.

Un problème ? Je n'ai pas de problème. Aucun problème. A part l'incompréhension totale qui m'habite depuis que vous avez commencé à poser des questions. Je suis déboussolée. C'est un test ? Il veut me faire comprendre que dans le fond, je ne sais rien de moi ? Je suis une pauvre fille qui ne peut vivre sans un bon psy payé bien cher pour éclairer sa lanterne ? Mais je le sais déjà, tout ça.

- "... Je ne suis pas une extra-terrestre." répondis-je, dans l'hypothèse qu'il soit comme le héro du film (à la fin l'alien meurt, tué par le protagoniste humain. Je n'ai pas très envie de mourir, je crois. Enfin, je ne veux pas faire porter le poids de ma mort sur quelqu'un.). "Vous avez l'attitude d'un psychologue, je crois, alors je n'ai rien à y redire." ajoutai-je.

Est-ce qu'un psychologue chasse secrètement les aliens ?

_______________________________
Je suis aussi Takara W. Nagato, Jinzaburo S. Akeshi, Hiroyuki Nagato et Anzu S. Kanrisha !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zakarya Aderif
Psy & COP
avatar

Messages : 42
Date d'inscription : 30/08/2016

MessageSujet: Re: Quand un Psychologue doit vraiment écouter son patient. [PV Nana Okoku]   Mar 30 Aoû - 14:47:40

Elle disait ça sur un ton tellement sérieux que je ne pus retenir mes rires. J'essayai d'arrêter de rire mais sans résultats, quelques minutes plus tard, je me calmai enfin et soupirai.

« Toi, tu as trop vu de films. Et, tu ne dois pas pensé les choses, tu dois me les dire d'accord? Tu n'as toujours pas répondu à ma question. Qui es-tu réellement? Que veux-tu obtenir de la vie? »

Tant qu'elle n'aura pas répondu à ma question, je ne pourrais pas l'aider. Elle doit me faire confiance et me répondre. Comme cela, nous pourrons avancer dans la thérapie...

. . .

Ouah! C'est vraiment moi qui a dit ça? Eh ben... Je deviens un véritable psy ma parole!!! Même si j'en suis déjà un mais, là. Tant de pensée philosophique ça pourrait presque m'émouvoir! Mais je m'en fiche...


Dernière édition par Zakarya Aderif le Dim 30 Avr - 15:10:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nana Ōkoku
Lycéens
avatar

Messages : 44
Date d'inscription : 19/07/2015
Localisation : Avec Az, en principe

MessageSujet: Re: Quand un Psychologue doit vraiment écouter son patient. [PV Nana Okoku]   Mar 30 Aoû - 14:58:23

Quand j'ai affirmé être terrienne, il s'est mit à rire. Oh, bien sûr, il essayait de se contenir, mais sans grand succès. J'en déduis donc qu'affirmer être terrien est quelque chose de drôle. Je me demande pourquoi.

- " Toi, tu as trop vu de films " articula-t-il lorsqu'enfin il cessa de rire. " Et, tu ne dois pas penser les choses, tu dois me les dire d'accord ? Tu n'as toujours pas répondu à ma question. Qui es-tu réellement ? Que veux-tu obtenir de la vie ? "

... Ce que je veux obtenir de la vie ? Parce que la vie offre quelque chose à la mort ? Est-ce lorsqu'on a vécu convenablement ? Mais comment on fait pour vivre convenablement ? Et quel cadeau peut-on bien souhaiter ? Je ne sais pas, moi. C'est la première fois qu'on me pose la question. Peut-être que ce psychologue est un peu bizarre. C'est sûrement parce qu'il traque les aliens.

- "... Je suis un être humain de la planète Terre, de sexe féminin, de groupe sanguin O négatif. Je... J'aime bien les sucreries et les beaux vêtements. Mon manque de nociception est pratique, parce que je ne sentirais jamais une rage de dents donc je peux toujours manger des sucreries."

Dans un moment de réflexion, je me pris de passion pour mes pieds. On circulait à l'intérieur du pensionnat, alors je portais mes chaussons scolaires. Je n'avais pas mis de bas, aujourd'hui, j'avais les jambes nues. C'est plutôt rare.

- "Si je pouvais formuler un souhait... Ce serait peut-être celui de vivre ?" dis-je en relevant la tête et plantant mon regard dans le sien.

_______________________________
Je suis aussi Takara W. Nagato, Jinzaburo S. Akeshi, Hiroyuki Nagato et Anzu S. Kanrisha !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zakarya Aderif
Psy & COP
avatar

Messages : 42
Date d'inscription : 30/08/2016

MessageSujet: Re: Quand un Psychologue doit vraiment écouter son patient. [PV Nana Okoku]   Mar 30 Aoû - 15:17:03

Elle réfléchit trop, elle pourrait juste me dire la première chose qui lui vient à l'esprit quand je dis ça mais non! Mademoiselle veut toujours se poser des questions. J'en ai connu des idiots mais pas de ce niveau-là. A quoi te sers un psychologue si tu gardes tout pour toi! Autant faire de toi un psychologue, il peut faire mon boulot et allez, hop! Aventure terminée!!! Attends... si tout le monde fait ça... j'aurais plus de boulot!!! Ah, mais je suis aussi COP. La jeune fille me tira de ma dérive en se décrivant.


« Ouah... Merci de me donner des informations que je connais déjà... »

Bah oui! En lisant les dossiers, j'ai vu tout ça et j'ai même parier mon goûter avec moi-même comme quoi, ce serait la première qui viendra m'embêter avec ses problèmes.


Pendant l'espace d'un instant, elle trouva très intéressant la moquette grise. En même temps, c'est moi qui ai aménagé l'endroit donc...


En entendant son désire de vivre, je ne pus que soupirer avant d'écrire ce qu'elle venait de me dire.


« Ça fait très héro de roman d'aventure ce que tu m'as dit mais c'est bien de vouloir vivre. Pourquoi veux-tu vivre? Quelle est ta motivation? »

_______________________________
...Boum...


Dernière édition par Zakarya Aderif le Dim 30 Avr - 15:14:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nana Ōkoku
Lycéens
avatar

Messages : 44
Date d'inscription : 19/07/2015
Localisation : Avec Az, en principe

MessageSujet: Re: Quand un Psychologue doit vraiment écouter son patient. [PV Nana Okoku]   Mar 30 Aoû - 17:38:29

- Ça fait très héro de roman d'aventure ce que tu m'as dit " commenta-t-il, " mais c'est bien de vouloir vivre. Pourquoi veux-tu vivre ? Quelle est ta motivation ? "

Il me pensait suicidaire ?

- "Je crois qu'il y a méprise." Je parlais d'un ton neutre, même carrément vide, en détachant bien chaque syllabes. "Actuellement, je ne vis pas. Du moins, je n'en ai pas l'impression. Je suis une imposteur qui se mêle à la foule, sans jamais comprendre les raisons qui dictent ses semblables. Ce que je fais actuellement, je n'appelle pas ça vivre. J'aspire à être normale. La vie peut-elle m'offrir ça ?"

Mes yeux étaient restés plantés dans ceux du psychologue, sans bouger, sans même cligner. J'étais impénétrable. Comme toujours. 

_______________________________
Je suis aussi Takara W. Nagato, Jinzaburo S. Akeshi, Hiroyuki Nagato et Anzu S. Kanrisha !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zakarya Aderif
Psy & COP
avatar

Messages : 42
Date d'inscription : 30/08/2016

MessageSujet: Re: Quand un Psychologue doit vraiment écouter son patient. [PV Nana Okoku]   Mar 30 Aoû - 18:00:19

Je ne vis pas dit-elle... Je vous en mettrais moi des cas sociaux comme celui dans un pensionnat....


« On échange de place... J'aime pas le fauteuil. »


Je m'allongeai sur le canapé avant de murmurer.


« Il est vrai que si tu ne goûte pas à tous les sentiments de la vie, tu n'as pas l'impression de vivre. Mais, il faut que tu essais, il faut que tu te forces à sentir tous ces sentiments, la joie, la tristesse, le dégoût, la colère, la peur, l'amour et j'en passe... A chaque fois que tu fais quelque chose, il faut que tu analyse ton comportement, comment te sens-tu à l'instant pour placer un sentiment sur ces sensations. Lorsque tu es arrivée ici, comment te sentais-tu?" Questionnais-je en fermant les yeux. »


Dernière édition par Zakarya Aderif le Dim 30 Avr - 15:16:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nana Ōkoku
Lycéens
avatar

Messages : 44
Date d'inscription : 19/07/2015
Localisation : Avec Az, en principe

MessageSujet: Re: Quand un Psychologue doit vraiment écouter son patient. [PV Nana Okoku]   Mar 30 Aoû - 18:30:05

"On échange de place... J'aime pas le fauteuil." déclara le psychologue.

Je me levai pour m'installer sur le fauteuil tandis qu'il s'allongeait sur le canapé comme moralement fatigué.

Les sourcils arqués d'un air triste - je dérange... - j'allais ouvrir la bouche quand je l'entendis murmurer :

- Il est vrai que si tu ne goûte pas à tous les sentiments de la vie, tu n'as pas l'impression de vivre. Mais, il faut que tu essais, il faut que tu te forces à sentir tous ces sentiments, la joie, la tristesse, le dégoût, la colère, la peur, l'amour et j'en passe... A chaque fois que tu fais quelque chose, il faut que tu analyse ton comportement, comment te sens-tu à l'instant pour placer un sentiment sur ces sensations. Lorsque tu es arrivée ici, comment te sentais-tu ? "

Il y eut un court silence.

- "Finalement, c'était une bonne idée de changer de psychologue. Je crois que mon ancien psy s'était habitué à moi, il ne cherchait plus à creuser." J'inclinai légèrement ma tête de côté et sourit doucement "Je crois que je vous dérange un peu, alors je vais réfléchir à tout cela dans ma chambre. Mais... Je peux dire que vous êtes un bon psychologue. Je suis contente de vous avoir ici, Sensei."

[C'est pas que je veux écourter le rp hein, je l'adore, c'est juste que Nana DÉTESTE déranger les gens. Vu qu'elle se considère comme un déchet, si en plus elle gêne l'existence des autres... x)]

_______________________________
Je suis aussi Takara W. Nagato, Jinzaburo S. Akeshi, Hiroyuki Nagato et Anzu S. Kanrisha !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zakarya Aderif
Psy & COP
avatar

Messages : 42
Date d'inscription : 30/08/2016

MessageSujet: Re: Quand un Psychologue doit vraiment écouter son patient. [PV Nana Okoku]   Mar 30 Aoû - 18:47:32

Je la regardai sortir de la salle avant d'ordonner.


« Reste ici! Tu m'as déjà dérangé pendant une demi-heure et honnêtement. Ton dérangement n'était pas si désagréable alors continue de me déranger, réfléchis-y ici, sur le moment." souriais-je. »


Pour une fois qu'elle a sourit, elle s'est enfin ouverte à moi. Alors... C'est une victoire pour le psychologue.

_______________________________
...Boum...


Dernière édition par Zakarya Aderif le Dim 30 Avr - 15:18:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nana Ōkoku
Lycéens
avatar

Messages : 44
Date d'inscription : 19/07/2015
Localisation : Avec Az, en principe

MessageSujet: Re: Quand un Psychologue doit vraiment écouter son patient. [PV Nana Okoku]   Sam 10 Sep - 17:04:05

" Ton dérangement n'était pas si désagréable ", qu'il a dit. Je crois que ça m'a fait un peu plaisir.

En tout cas, je suis retournée m'asseoir comme il me l'avait ordonné, puis j'ai réfléchi à ce que je pourrais bien ajouter.

- "Je crois que je me suis fait une amie, l'année dernière. Au départ, c'était juste une élève de mon âge qui voulait passer du temps avec moi - alors que, franchement, ce n'est pas très divertissant. Mais... J'aime bien l'idée d'avoir quelqu'un qui accepte être prêt de moi, je crois. J'en ai parlé à Az et il est d'accord, ça ne le dérange pas tant que je continue de l'aimer. Mais ce que je ne lui ai pas dis, c'est que je crois que je commence à m'attacher plus à elle que je ne le suis à lui... Ah, mais je ne devrais pas. Parce que, elle va partir, forcément... Il y a des millions de gens bien plus intéressants que moi. D'ailleurs, je ne dis jamais grand-chose ; parce qu'il n'y a pas grand-chose à sortir de ma bouche."

Après quoi, j'ai regardé Sensei, en attente de son analyse.

_______________________________
Je suis aussi Takara W. Nagato, Jinzaburo S. Akeshi, Hiroyuki Nagato et Anzu S. Kanrisha !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zakarya Aderif
Psy & COP
avatar

Messages : 42
Date d'inscription : 30/08/2016

MessageSujet: Re: Quand un Psychologue doit vraiment écouter son patient. [PV Nana Okoku]   Sam 10 Sep - 17:37:56

Je soupirai longuement avant de la fixer.


« Tu sais, ces millions de gens bien plus intéressant que toi n'existes pas, nous sommes tout intéressant d'une façon ou d'une autre et dire que tu ne l'es pas est une grave erreur. À ton avis, pourquoi cette personne est à tes côtés ? Si tu n'étais pas intéressante, elle ne t'aurait jamais approché, si tu n'avais pas cette chose qui font que nous sommes des êtres humains, des personnes, déjà, tu serais un robot... Ou un alien, à voir... »


Bah oui, il n'y a pas que les élèves qui regardent des films d'aliens.


« Et aussi, tu n'aurais pas cette aura qui fait que les gens s'approchent de toi naturellement. Enfin... Essais de fuir loin quand t'as quelqu'un de louche qui t'approche hein ! Tu es une fille très particulière, et même si tu es dépourvue de noci-je-sais-plus-quoi-et-je-m'en-fiche, tu peux ressentir ce que les autres ressentes. Mais ça, je te l'ai déjà dit. Garde cette amie précieusement, grâce à elle, tu pourras en apprendre de la vie, de ce que tu ressens et de ce que tu es. Je pense que tu dois être très heureuse d'avoir cette amie... Au fait, c'est qui Az et ta copine ? »


Dernière édition par Zakarya Aderif le Dim 30 Avr - 15:20:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nana Ōkoku
Lycéens
avatar

Messages : 44
Date d'inscription : 19/07/2015
Localisation : Avec Az, en principe

MessageSujet: Re: Quand un Psychologue doit vraiment écouter son patient. [PV Nana Okoku]   Sam 10 Sep - 19:29:29

Mince, je l'ai fais soupirer.

Le soupir est une réaction naturelle du corps pour aider à la respiration. On dit que coeur qui soupire n'a pas ce qu'il désire. Comme d'habitude, je n'ai pas compléter les attentes des gens.

Mais ça ne m'a pas empêcher d'écouter attentivement sa réponse.

- "Alors un alien n'est pas intéressant ? Mais pourtant, tout le monde leur court après."

Comme je suis à peu près sûre que ce n'est pas la réaction qu'il attend de moi, je m'empresse d'ajouter :

- "Elle vient auprès de moi parce qu'elle est gentille. Je l'ai observée et je crois qu'elle aime bien prendre soin des autres ; non, en fait j'en suis sûre. Je ne suis certainement pas la seule âme égarée qu'elle recueille. Mais malgré ça... Je l'aime bien, alors j'essaie d'y croire. Et je ne suis pas intéressante. Je le suis parce qu'il n'y a rien à dire sur moi, on fait vite le tour de ma personne. On me dit souvent que je suis plutôt jolie, je crois que c'est pour ça que les gens viennent me voir. Et je suis amusante à embêter au début aussi, mais après les gens s'en lassent parce que je ne réagis pas. Mais je n'ai pas envie de réagir."

Pour répondre à la dernière question, je sortis mon téléphone (un iphone noir) pour aller dans ma galerie d'images, qui ne contenait que deux-trois photos d'Az, d'autres de vêtements lolita et de sucreries particulièrement alléchantes. Je sélectionnais évidemment un gros plan d'Az avant de le brandir au psychologue.

Spoiler:
 


- "Voilà Az. Kawaii, ne ?* Quant à la fille, il s'agit de Tsuwako Chiaki, en filière Artistique."

[* : C'est juste une note de moi, faut imaginer cette phrase tout moe avec le ton plat voire carrément froid de Nana :') ]

_______________________________
Je suis aussi Takara W. Nagato, Jinzaburo S. Akeshi, Hiroyuki Nagato et Anzu S. Kanrisha !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zakarya Aderif
Psy & COP
avatar

Messages : 42
Date d'inscription : 30/08/2016

MessageSujet: Re: Quand un Psychologue doit vraiment écouter son patient. [PV Nana Okoku]   Lun 2 Jan - 14:47:54

Je me tus quelques secondes. Elle venait de remettre en question ce que je venais de dire, n'est-ce pas ? Je l'accueille dans mon chez moi, je lui parle depuis une demi-heure descellant tous ses problèmes, l'aidant du mieux que je pouvais. Je me fais peur à moi-même en lui donnant de bons conseils et elle vient cracher sur tout ça en remettant ma parole en doute ?!?


« Eh ! Grognais-je, contrôlant tant bien que mal ma colère. Règle n°1 chez moi : On remet pas ma parole en doute sous peine de souffrir ! Compris ?!? Et puis, interprète pas non plus mes paroles !!! J'vous jure les gosses... J'ai pas dit qu'un alien était pas intéressant, j'ai dis que... Rah ! et puis laisse tomber je m'en rappelle plus... »


Après son monologue, elle me montra l'image du fameux Az en ajoutant qu'il était mignon... Mouais, je demanderai l'arbitrage vidéo en temps normal mais je préférais me taire, j'étais pas d'humeur.


« Ouais... Vachement mignon... Bon, faut pas se voiler la face, il y aura des personnes sur cette planète qui ne seront là que pour ton physique. Ceux-là, fuis-les comme la peste ! Cours ma fille ! M'exclamais-je en dessinant sur mon bloc-note. Et en ce qui concerne les personnes qui aiment t'embêter, un coup de pied bien placé et on en reparle plus. Des fois, c'est drôle de réagir à la méchanceté. C'est comme moi hier, je finissais de faire des courses pour ma mère et là, y'a deux mecs baraqués qui viennent m'aborder. J'avais pas compris au début, mais il croyait vraiment que j'étais une femme alors... Oh Wait, c'est toi qui dois parler de ta vie pas moi ! Donc, oui, ne pas réagir face à ces gens-là, c'est la bonne attitude mais si tu veux répliquer même à petite dose, fais-le, c'est très drôle crois-moi. Maintenant, abordons le cas de ton amie. Tu ne dois pas te dire qu'elle a fait ça uniquement pour être gentille. Les humains sont comme ça : Spontanément, ils sont attirés par des gens et c'est grâce à ça, au courage et au destin que vous êtes maintenant amies. Ne crois pas qu'elle fait ça uniquement pour être gentille. Elle a vu quelque chose en toi que personne ne peut voir à part elle. Elle a vu quelque chose d'intéressant en toi. Elle t'a adoptée en tant qu'amie alors, ne crois pas que c'est uniquement par gentillesse. C'est aussi parce qu'il y a quelque chose en toi qui l'a attirée vers toi, quelque chose d'intéressant pour elle. Parce que, mine de rien, il en faut du courage pour aller parler à un inconnu. Tiens, par exemple, avant-hier, j'avais vu un mec avec une pancarte free hugs. Je voulais lui rentrer un high kick mémorable dans la face mais je l'ai pas fait... Je suis dégoûté ! En plus, j'ai failli vomir en le voyant ! Bon, bref, j'ai l'impression de devenir une grand-mère qui radote... Qu'est-ce que je disais moi déjà ? J'ai plus rien à ajouter donc passons aux prochaines questions. »


A ces mots, je pris mon dictionnaire des questions de psy avant de lire.


« As-tu des problèmes au niveau de ta famille ? Quelque chose qui pourrait te pousser à croire que tu es inintéressante ? Depuis quand, te définis-tu comme quelqu'un d'inintéressante ? »

Ce dictionnaire est toujours efficace.

_______________________________
...Boum...


Dernière édition par Zakarya Aderif le Dim 30 Avr - 15:21:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nana Ōkoku
Lycéens
avatar

Messages : 44
Date d'inscription : 19/07/2015
Localisation : Avec Az, en principe

MessageSujet: Re: Quand un Psychologue doit vraiment écouter son patient. [PV Nana Okoku]   Dim 9 Avr - 21:38:46

Je l'ai fâché. Je crois que je devrais arrêter de parler des aliens. Je n'y comprends ien. Déjà que je ne comprends pas les humains, qui sont sensés être mes semblables,
comment comprendre des êtres dont les doutes planent sur leur existence ? Ah, Sensei ne m'a-t-il pas dit d'arrêter de réfléchir ? Silence, écoutons.

A ses mots, j'ai baissé la tête. Le reflet que me renvoyait l'écran de mon portable, sur mes genoux, était celui d'une jeune fille aux joues rosies. C'est moi ? Je crois que c'est la première fois que cette couleur atteint mes joues. Comme je ne le sens pas vraiment,
je n'en suis pas sûre. Mais je crois. Parce que, son analyse... Elle me fait plaisir. J'ai envie d'y croire. Je relevai la tête avec un imperceptible sourire avant de réfléchir à ses questions, pour y répondre au mieux.

- "Des problèmes au niveau de ma famille.. ? Oh, ça se voit tant que ça que je suis un problème ? Je fais des efforts, pourtant... J'essaie de me rapprocher de la normalité humaine, du standard adolescent, et je respecte scrupuleusement les règles de la nociception. Mais Papa et Maman ne sont toujours pas satisfaits. Je crois que ça les embête, parce qu'ils devront continuer à me surveiller même après ma majorité à cause de mon handicap. Parce que c'est le rôle d'un parent. Mais c'est génétique, la nociception. Je ne l'aurai jamais. Je pense que ça serait plus simple si Papa et Maman pouvait accepter ça.
Mais je ne me fais pas d'illusion. Malgré tout, vous croyez que je pourrais alléger la peine de Papa et Maman un jour ?
"

Avançons point par point. L'autre question attendra.

_______________________________
Je suis aussi Takara W. Nagato, Jinzaburo S. Akeshi, Hiroyuki Nagato et Anzu S. Kanrisha !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zakarya Aderif
Psy & COP
avatar

Messages : 42
Date d'inscription : 30/08/2016

MessageSujet: Re: Quand un Psychologue doit vraiment écouter son patient. [PV Nana Okoku]   Mer 19 Avr - 0:37:29

En l'écoutant, j'avais l'impression qu'elle se détestait, elle se considérait comme une nuisance et il allait falloir changer ça pour qu'on puisse avancer... Je me fais vraiment trop peur... Mais, la question était, quoi faire pour que ce problème disparaisse. Sûrement organiser un jeu collectif ou quelque chose comme ça mais j'avais pas la foie de me bouger maintenant tout de suite pour sortir. Alors, il fallait improviser une réponse.


« En essayant de ne pas faire de faux pas, on en fait. N'essaie pas de te rapprocher de la normalité. C'est en étant toi même que tu es normal. Il n'y a pas de normalité, il y a seulement sept milliards de personnes totalement différentes qui forment une espèce : L'Homme... Ou l'Humain pour les féministes extrémistes je veux pas me faire bâcher pour ça. Quant à tes parents, tu n'es pas une gêne pour eux, tu n'es pas une peine. Tes parents sont seulement inquiets pour toi. Il faudrait que je leur parle un jour... La première chose que vous devez faire c'est accepter cette différence. Toi, de ton côté, te marteler dans la tête, chaque minute de ta vie que tu n'es pas une nuisance et tes parents, d'accepter leur rôle et de t'aider. On ne peut pas avancer si vous ne vous faites pas confiance, si vous ne croyez pas les uns en les autres. C'est la base d'une famille : Croire en ses membres. »

Après je dis ça, mais ma famille c'était plus du chacun pour sa peau, débrouille-toi pour survivre, m'enfin. Alors que je baillais, une idée me vint en tête. Pour progresser, il fallait qu'elle connaisse les sensations que procure la vie... C'est beau ce que je dis.


Me rasseyant correctement, je la fixe quelques secondes avant d'enfin lui demander.


« On ne t'a jamais appris quel sensation correspond à quel situation ? »

_______________________________
...Boum...


Dernière édition par Zakarya Aderif le Dim 30 Avr - 15:23:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nana Ōkoku
Lycéens
avatar

Messages : 44
Date d'inscription : 19/07/2015
Localisation : Avec Az, en principe

MessageSujet: Re: Quand un Psychologue doit vraiment écouter son patient. [PV Nana Okoku]   Mer 19 Avr - 22:35:02

Sensei eut l'air de réfléchir un instant, d'analyser et de considérer ma tirade pour y répondre au mieux. J'attendis patiemment.

A vrai dire, ce qu'il venait de décréter... C'était incroyable. Mon ancien psy ne s'était jamais vraiment penché sur mes parents. Ou la normalité. En même temps, en social, on étudie la normalité, on la décortique. On la rejette pas, en soit. Enfin, du coup, je me suis contentée d'hocher positivement la tête. Les psys qui chassent secrètement les aliens sont rudement doués.

- "Hm... Relativement ? En fait, dans mes premières séances, mon ancien psy me décrivait des situations et me demandait ce que j'en pensais. Je n'avais jamais la bonne réponse, mais ça va dans ce sens, non ? Maintenant que j'y réfléchis, j'ai progressé. Je vous l'accorde, ma voix est toujours aussi vide d'émotions. Mais ça va un peu mieux qu'avant, quand même. Comment dire... J'éprouve de la joie quand je découvre un nouveau gâteau, par exemple."

_______________________________
Je suis aussi Takara W. Nagato, Jinzaburo S. Akeshi, Hiroyuki Nagato et Anzu S. Kanrisha !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zakarya Aderif
Psy & COP
avatar

Messages : 42
Date d'inscription : 30/08/2016

MessageSujet: Re: Quand un Psychologue doit vraiment écouter son patient. [PV Nana Okoku]   Sam 29 Avr - 15:01:50

Insatisfaisant, tout ce qu'elle me disait était totalement insatisfaisant. Y'a-t-il des psychologues pire que moi sur cette planète ?!? Il semblerait oui... Avec un mal de crâne s'éveillant à cause de tout ces efforts, je me levais de mon canapé si confortable avant d'avaler une pilule de Doliprane surmonté avec de l'eau. Ce truc-là, c'est la vie ! Je pris dans mes placards, un compas, un briquet, un ours en peluche, j'attrapais dans le freezer un glaçon et repartis à ma place. Au lieu de m'allonger, je restai assis et posa tous mes objets sur la table avant de prendre la main de la fillette. Avant toute expérience, à ce qu'il paraît, faut le consentement de son cobaye. D'une voix aussi monotone que la sienne, je récitai un passage d'un quelconque livre que j'avais lu.


« En tant que patiente, vous avez le droit de donner votre avis. En ce moment, en cet endroit, je voudrais vous soumettre à une série d'épreuve suite à laquelle, je vous décrirai chaque sensations et émotions que vous devriez ressentir sans votre handicap. Êtes-vous d'accord ? »

_______________________________
...Boum...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nana Ōkoku
Lycéens
avatar

Messages : 44
Date d'inscription : 19/07/2015
Localisation : Avec Az, en principe

MessageSujet: Re: Quand un Psychologue doit vraiment écouter son patient. [PV Nana Okoku]   Dim 30 Avr - 19:25:07

Je suivis le prof du regard alors qu'il allait se chercher un doliprane.
Vraiment ? Un doliprane ? Il avait mal à la tête ? Je n'eu pas le temps d'ouvrir la bouche qu'il me prenait la main. Je le regardais droit dans les yeux.

- "Vous bénéficiez de mon entière coopération, Sensei."

En même temps, vous êtes là pour ça, et moi aussi. Mais bon, ne le disons pas à haute voix.

_______________________________
Je suis aussi Takara W. Nagato, Jinzaburo S. Akeshi, Hiroyuki Nagato et Anzu S. Kanrisha !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zakarya Aderif
Psy & COP
avatar

Messages : 42
Date d'inscription : 30/08/2016

MessageSujet: Re: Quand un Psychologue doit vraiment écouter son patient. [PV Nana Okoku]   Dim 30 Avr - 20:47:31

Ayant l'accord de mon cobaye, je prenais le premier objet : Le compas. Mettant sa main à plat sur la mienne, je la piquais avec la pointe. De toute façon, elle pourrait pas se plaindre, elle a pas mal. Une goutte de sang émergea de la piqûre faite juste avant. Je pointais donc du doigt la zone avant de lui dire.

« Ça, ça pique mais pas comme le piment ça pique. Ça fait mal quand ça pique ! »

Prenant le deuxième objet, le glaçon, je le posais doucement à l'endroit même où je l'avais piqué. Le laissant plusieurs secondes, je m'arrêtais lorsque mes doigts frisèrent le stade « On va se barrer ». Qu'est-ce que je faisais pour cette gosse sérieux.

« Ça, c'est froid. Pas comme de l'eau froide, ça gèle ! Si t'en prends dans ta main trop longtemps, tes doigts vont tomber donc fais gaffe ! »

Passant au briquet, je l'allumais et mis la flamme entre mon regard et le sien. Je lui faisais du ''mal'', ok, mais je suis pas un monstre non plus et je veux pas avoir de problème.

« Le feu, c'est caca, ça brûle tout, éloigne tes doigts, tes cheveux, tout ton corps de cet élément sorti des tréfonds de l'Enfer. »

Pour finir avec tous ça, je pris l'ours en peluche, je lui mis dans les bras et forçai sa main à le caresser.

« Ça, c'est doux, ça fait sourire, ça réchauffe le cœur, ça te réconforte. »

Alors que je commençais à me faire peur, j'enlevai ma main de son espace personnel avant de m'accouder à mon canapé. Je n'avais jamais fais autant pour quelqu'un, cette fille devait avoir une botte secrète ou un truc du genre. Elle est peut-être si intéressante parce que c'était une extra-terrestre ? Non, je délire... Après avoir fait le tour de tout ces sensations, je rivais mes yeux sur elle avant de doucement articuler.

« Maintenant, peux-tu me dire quels sensations sont bonnes ou pas pour ton corps. Quels sensations seraient vus comme néfaste ou non par ton cerveau ? »

_______________________________
...Boum...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Quand un Psychologue doit vraiment écouter son patient. [PV Nana Okoku]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Quand un Psychologue doit vraiment écouter son patient. [PV Nana Okoku]
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Martelly doit tirer leçon de la réalité politique
» Quand on veut être sûr que tout soit bien fait alors, on doit le faire sois-même.
» L'agriculture doit être une des priorités des efforts de la reconstruction
» Quand haiti pourra-t-elle exporter vers RD?
» Quand l’État est en faillite, la Nation est en péril

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pensionnat Yorokobi :: L'intérieur du pensionnat :: Le cabinet du Psychologue-
Sauter vers: