Pensionnat Yorokobi
☼ Bienvenue au Pensionnat Yorokobi, le pensionnat de la joie !

☼ Ce forum RPG littéraire school est simple et pratique pour ceux qui débutent dans le domaine du RPG, mais il ravira aussi les plus expérimentés !

☼ Créez votre personnage et faites-le évoluer dans le domaine scolaire ! Quelle filière choisira-t-il ?

☼ Connectez-vous sur la Chatbox pour papoter librement avec les membres !

☼ A très bientôt sur Pensionnat Yorokobi !


Pensionnat Yorokobi, le pensionnat de la Joie ! Le pensionnat accueille les élèves du collège à la troisième année d'université dans divers filières ! Forum RPG fun !

Partagez | 
 

 Shun Enoshima • Now class, do you like your teacher or not ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Shun Enoshima • Now class, do you like your teacher or not ?   Sam 24 Oct - 3:55:41


Fiche de présentation de Shun Enoshima





☼ Nom(s), Prénom(s) :
ENOSHIMA (  江ノ島 )  Shun (  瞬 )


☼ Âge + date de naissance :
15/08, vingt-huit ans.


☼ Nationalité  :
Japonais


☼ Double-compte ? : 
Oui : Takuro Asai.

☼ Statut :  
Externe.

☼ Profession  :
Professeur de sciences-humaines
( histoire et géographie ).


☼ Etudes suivies, diplômes obtenus :
Certificat d’aptitude pédagogique.



Caractère



Monsieur Enoshima a la réputation d'être un mauvais pédagogue. Ce n'est - je trouve - pas entièrement vrai ! Certes, c'est rare, pour un si jeune professeur, d'adopter une attitude aussi rude à l'égare de ses classes ( parfois à la limite du je-m'en-fou-tisme ). Mais que voulez-vous ? Il faut bien montrer à ces petits merd– euh, je veux dire, ces adorables jeunes gens qui est le patron ! Et puis, d'abord, si Shun a choisis le boulot de prof', les rumeurs disent que c'est surtout pour profiter des congés scolaires. Quoi ? Ne prenez pas cet air accablé, les amis ! Même s'il y a sûrement un fond de vérité, les rumeurs, ça exagère toujours tout. La preuve : s'il apprend que l'un de ses étudiants a des problèmes plus au moins grave, il va tout faire pour l'aider ( pas toujours de manière subtile ). Un professeur vraiment mauvais ne ferait pas une chose pareil, n'est-ce pas ?

Mais notre ami qui n'aime pas se laisser marcher sur les pieds cachent bien d'autres surprise, sinon, ça ne serait pas drôle ! C'est vrai, à ses loisirs et ses sautes d'humeur, on dirait un adolescent, à croire qu'il a commencé sa crise qu'une fois la vingtaine d'année passée. Il n'est pas très poli, se mêlent parfois de ce qui ne le regarde pas et il est du genre à rembarré sèchement les gens qui selon lui le prennent de haut. C'est aussi quelqu'un d'honnête, qui dit les choses directement sans se chercher d'excuses, ce qui a l'air bien gentil aux premiers abords mais peut mettre mal à l'aise : s'il n'aime pas quelque chose, il le fait savoir. En gros, cet homme n'a pas de gêne ! Mais c'est peut-être seulement une façon de se protéger, qui sait ? Après tout, dans ses bons jours, il aime plaisanter avec tout le monde, ce qui lui donne malgré tout une dimension sympathique. Contrairement à ce que certains peuvent penser, c'est un grand romantique. Il est loyal envers ses amis et sa famille et également très ( trop ? ) démonstratif. C'est tout à fait le genre de personne qui aime enlacer ses proches, leur sort de grands discours pour leur rappeler qu'il les trouve géniaux, utilise des surnoms idiots, tient la main de ses amis en publique. Bon, après, il se contient lorsqu'il est à l'école, bien conscient qu'il faut qu'il maintienne sa réputation, au moins au près de ses élèves.

Il n'est sans doute pas le plus orgueilleux du monde, mais il est conscient de ne pas être physiquement " dégueulasse ". Et comprenez par là qu'il se trouve beau - pas parfait, non plus, juste beau - quoi qu'il aurait voulu être plus grand. Il fait plutôt jeune – en même temps, il n'a pas encore trente ans, donc ... - et prend relativement soin de son apparence, entre autre en allant régulièrement faire du sport à la salle ( ce qui ne le transformera jamais en armoire à glace vu sa physionomie, mais c'est bien d'essayer ~ ) et en entretenant avec attention ses cheveux qu'il laisse longs - même si ce n'est que pour mieux les attacher en queue de cheval la plus part du temps - parce que, je cite « ça fait samurai » ( ... sérieusement, Shun ? ) . Cependant, on le voit souvent cerné, preuve qu'il passe des nuits blanches pour essayer de trouver un équilibre entre sa vie professionnelle et sa vie privée. Il est ainsi accro au café. Mais, attention, toujours avec pleiiiin de lait dedans ! Monsieur n'aime généralement pas les choses trop amers.

Il aurait des origines coréennes de par sa grand mère biologique mais, honnêtement, il s'en fiche : sa fierté de japonais ne laisse pas de place à une quelconque curiosité pour la Corée. Parce que, bon sang, il en est fier de son pays, au point de l'idéaliser ! Mais ne le prenez pas pour plus borné qu'il ne l'est : il n'en est pas moins quelqu'un de curieux dans bien d'autres domaines. C'est d'ailleurs l'une de ses bonnes astuces pour s'attirer l'attention d'autrui malgré son caractère de cochon et toujours avoir son mot à dire, son avis à partager sur un sujet : se renseigner sur tout ce que pratiquent ou aiment les gens qu'ils fréquentent et qu'il ne connaîtrait pas encore. Et puis, il n'aime pas se sentir ignorant. Cette partie de sa personnalité en fait un professeur bien renseigné qui apprécie s'éloigner un peu du programme scolaire pour parler d'actualité ou d'anecdotes. Souvent d'anecdotes qui serait plutôt du domaine de l'histoire de l'art que des sciences humaines, d'ailleurs, car bien qu'il ne soit pas vraiment un artiste, il semble éprouver une certaine admiration pour le côté traditionnel des peintres classiques. Tout le monde s'en fiche ? Oui, c'est vrai. Mais gare au premier étudiant qui lui reprochera ses débordements, s'il ne souhaite pas se faire rabattre le caquet !


Histoire



Il se passe beaucoup de chose, le 15 août. En fonction de ses origines et de ses préoccupations, on peut penser à  l'Assomption, à la capitulation du Japon mettant fin à la deuxième guerre mondiale en 1945 ou encore à la boucle temporelle de 15 août narrée dans la chanson Kagerou Days ...  Pour Shun, le 15 août, c'est surtout le jour de sa naissance. Lorsqu'il était enfant, il trouvait cela bien ennuyant : en effet, tout ses camarades étaient systématiquement absents pour fêter son anniversaire, partants en vacances avec leurs familles. Shun lui-même ne comprenait pas, comme il ne partait que rarement ! Mais lorsqu'il voyageait avec ses parents, pour sûr, il voyageait réellement. Plusieurs fois, il a même pris l'avion pour aller jusqu'en Europe. Ses meilleurs vacances ? Celles passées en Italie, assurément !  Ah, quelle chance de vivre dans une famille confortablement lotie financièrement. Bon, pas extrêmement riche pour autant, c'est vrai ... Quoi, vous vous demandez ce qu'il en est de cette famille ? C'est vrai qu'il y a beaucoup à dire sur le sujet.

Si Shun est  conscient de la chance qu'il a eu de grandir dans une si formidable – bien que petite – famille, cela n'avait pas bien commencé pour lui :  c'est que les premières années de la vie du futur professeur, avant son adoption à  l'âge de sept ans, n'ont pas été toutes roses, voyez-vous ? Mais, qu'importe, car il ne lui en reste pas tant de souvenirs nets ( aah, la mémoire est sélective ... ! ). L'histoire donne tout de même à réfléchir : lorsque Shun n'avait que cinq ans, son père, ouvrier, mourut d'un accident de travail. Il était logique de penser que sa mère allait alors l'élever seul, mais voilà : la santé mentale de cette femme allait en se dégradant depuis des années et ne lui permettait pas de s'occuper d'un enfant, bien malgré elle. La mort de son époux n'arrangea évidement rien pour la veuve qui négligea Shun durant plusieurs mois avant que ses professeurs ne s'en mêlent. L'intervention de personnes extérieurs effraya la mère  qui ... Menaça de tuer son fils si l'on tentait de lui reprendre. Ouaip', traumatisant, c'est le mot. Bon, elle fut bien incapable de le faire, comme quoi il devait lui rester une once d'instinct maternelle, mais le blessa néanmoins. Cet épisode eu le mérite de faire bouger les choses car, suite à cela, il fut placé en foyer de l'enfance ou, si vous préférez ce terme, dans un orphelinat. Étant déjà plutôt âgé ( pour un '' orphelin '', car les futurs adoptants veulent généralement s'occuper de nourrissons ) et devenu presque muet sous le traumatisme, il aurait pu y rester longtemps ! Mais, un beau jour, il fit la connaissance de Ryuko et Katsuya Enoshima, un couple ne pouvant pas avoir d'enfants et se renseignant depuis longtemps sur l'adoption. Malgré l'introversion de Shun, ce fut le coup de foudre. Apparemment, Ryuko n'avait pas eu une enfance très facile et s'était reconnue, en quelque sorte, dans le comportement distant du garçon.

Bref, depuis son adoption, Shun en a fait du chemin ! Ce gosse chouchouté au possible s'est ouvert plus qu'on ne l'espérait de lui. Il se fit de bons amis, semblait s'entendre avec une majorité, et ce surtout pendant ses années de lycée ou il prit le rôle de ce mec populaire au près des filles et de certains gars ( surtout ceux de son club de football duquel il fut même nommé capitaine en deuxième et troisième année : c'était là une passion qu'il avait hérité de son père, monsieur Katsuya Enoshima, football professionnel ). Cependant, sans doute à cause de son vécu, persiste toujours chez lui la Peur d'être seul ou abandonné. Oui, la Peur avec un P majuscule, la Phobie, je dirais même.
Pour en finir une bonne fois pour toute avec ce sujet, sachez qu'il revoit sa mère biologique de temps en temps. Elle s'est fait interner depuis alors, certes, ce n'est pas très joyeux comme visite et – vous vous en doutez sûrement – il lui a fallu attendre d'atteindre l'âge adulte pour accepter l'idée de la revoir mais, au fond, n'était-ce pas la chose la plus juste à faire ? Même si Shun pense dur comme fer que sa seule vrai famille sont ceux qui l'ont adopté ... Cette femme, il ne lui reste presque plus rien, plus personne et ce n'est pas vraiment de sa faute, pas vrai ?

Bon, le changement de sujet est radical, mais Shun Enoshima ne se prédestinait pas du tout à devenir professeur.  Simplement, une fois confronté à un choix concernant son avenir, l'option d'enseigner à des adolescents lui apparu comme « la plus facile ». Et ... ce choix s'est avéré être le bon ! Du moins, pour le moment, il ne le regrette pas le moins du monde. Depuis qu'il est entré dans la vie active, il vie en collocation avec un ami d'enfance ( dont les parents sont eux mêmes bons amis avec les siens ), Hayato, dans un appartement à deux pas de son école ( façon de parler mais ça reste assez près ). Le duo inséparable a même adopté un chien de race Akita l'année dernière qu'ils ont baptisé Nobunaga - bon, d'accord, que Shun a baptisé Nobunaga - le but de cet démarche étant que l'habitation ne soit jamais vide de vie. Ça tombe sous le sens lorsqu'on est au courant de l'autophobie de Shun, pas vrai ?  




☼ Pseudo : Ideal Theory.

☼ Comment avez-vous connu le forum ? Par un Top-Site. Enfaite, je ne m'en souvenais plus, j'ai été vérifié sur la présentation de Takuro. //PAN//

☼ Fréquence de connexion : Je suis là assez souvent, sauf quand mon ordinateur fait des siennes ( et dieu sait qu'il aime ça ! ).

☼ Votre avis sur le forum : Je l'aime ! :3 Il y a une super ambiance, par ici.  

☼ Autre chose ? Eeeeet ... Non, je n'ai pas fais le père de Takuro, finalement. Il a le même métier, il a le même nom de famille ( imagination ... ? Imagination ! Où es-tu, imagination ? ), mais finalement je voulais un personnage plus jeune. ^^''

Sinon, comme j'disais en description : P't-être aurait-je dû poster ma fiche dans présentations du staff , mais dans le doute, je préfère qu'Anzu la valide avant ! :3
( en espérant que ce personnage convienne ~ )



© Fiche : Mello sur Epicode.
[size=11]
Revenir en haut Aller en bas
Anzu S. Kanrisha
Principale
avatar

Messages : 154
Date d'inscription : 20/10/2014
Age : 32

MessageSujet: Re: Shun Enoshima • Now class, do you like your teacher or not ?   Sam 24 Oct - 23:23:51

Eeeeeet super Zouzou est passée par là !


Sujet déplacé, Shun ! Le forum t'aime aussi ♥

_______________________________
Vote toutes les deux heures :3

 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pensionnat-yorokobi.forumactif.org
 
Shun Enoshima • Now class, do you like your teacher or not ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Chomsky: Haiti earthquake a "class based catastrophe"
» X-Men: First Class Rpg
» Shun
» En attendant que l'orage se termine ! [avec Izuki Shun]
» Bonjour de Thibaut

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pensionnat Yorokobi :: Gestion du personnage :: Présentations des personnages :: Présentations abandonnées-
Sauter vers: