Pensionnat Yorokobi
☼ Bienvenue au Pensionnat Yorokobi, le pensionnat de la joie !

☼ Ce forum RPG littéraire school est simple et pratique pour ceux qui débutent dans le domaine du RPG, mais il ravira aussi les plus expérimentés !

☼ Créez votre personnage et faites-le évoluer dans le domaine scolaire ! Quelle filière choisira-t-il ?

☼ Connectez-vous sur la Chatbox pour papoter librement avec les membres !

☼ A très bientôt sur Pensionnat Yorokobi !


Pensionnat Yorokobi, le pensionnat de la Joie ! Le pensionnat accueille les élèves du collège à la troisième année d'université dans divers filières ! Forum RPG fun !

Partagez | 
 

 Just an help out [PV : Aetios]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Shinobu Suzuki
Lycéens
avatar

Messages : 14
Date d'inscription : 28/06/2016

MessageSujet: Just an help out [PV : Aetios]   Mer 28 Juin - 14:59:06

“ Just an help out ”

Aetios Sillohe-senpai


S'il y a bien un truc qui n'est pas nouveau, c'est que j'adore la littérature.

Je suis un fan inconditionné de la littérature japonaise, mais je m'intéresse également à la littérature étrangère. J'ai lu bien plus de livres que ma soeur, et je lis tous les livres candidats aux différents prix existants.
Pour votre information, il en existe beaucoup.

Cependant, je dois reconnaître que la littérature étrangère est moins facilement abordable. En plus, je préfère lire dans le texte d'ordinaire, ce qui rend le tout encore plus laborieux. Pour être honnête, je suis obligé de passer par une traduction dans la majeure partie des cas. Mais je veux dire, même avec ça, il faut parfois connaître vraiment bien la culture du pays d'origine pour saisir les nuances, le livre dans son entier ! Mais quelle satisfaction que d'en venir à bout !

En ce moment, je planche sur la littérature anglaise. Je pense que Holmes-sensei serait un bon prof si ses contrôles allaient de paire avec ses cours, parce qu'il explique vraiment bien. Enfin. Du coup, je suis sur un livre dont on n'a pas encore parlé, et j'avoue ne pas tout saisir.
Plus qu'un livre, c'est plutôt un journal. Extrêmement intéressant, mais tout aussi compliqué. Le Spectator de ADDISON JOSEPH & STEELE RICHARD. Rien que ça.

- « Oh mon Dieu c'est magnifique ! Je suis enfin venu à bout de The Fountain !! Est-ce que tu te rends compte, Shinobu ?! »

La voix de Kotarou me sortit de mes élucubrations. The Foutain.. ? Oh, c'est son jeu de piano sur portable, ça. Il me semblait bien entendre une mélodie en fond sonore.

- « Congrats. »

- « Quel manque d'entrain ! » s'indigna-t-il avant de s'approcher. « Tu lis quoi ? »

- « Le Spectator de ADDISON JOSEPH & STEELE RICHARD. »

- « Woooh ! Et t'y comprends quelque chose ? »

- « Pas tout. Je pense que je vais aller demander un coup de main. »

Je m'étirai paresseusement sous le regard épaté de Kotarou avant de quitter la chambre. Pour être honnête, je ne comprenais pas les gens qui rechignaient à demander un coup de main. A quoi sert l'orgueil devant l'incompréhension ? Pas grand-chose, si vous voulez mon avis. L'orgueil conduit souvent à la perte. Moi, je préfère la connaissance.

Ce qui tombe plutôt bien, c'est que notre surveillant de dortoir, Aetios Sillohe-senpai, est un étudiant en Littérature. On a un peu discuté, et quand je lui ai appris être en littérature il m'a recommandé de ne pas hésiter à venir lui poser des questions si jamais j'avais besoin. Comme un soutient de littérature juste dans sa chambre en fait. Comme convenu, j'ai fait passer le mot, mais je ne sais pas encore s'il a reçu de la visite. En tout cas, je ne vais pas attendre un instant de plus ! Ça permettra à Kotarou d'enfin monter le son de son portable, en plus.

Je me suis approché de sa chambre puis j'ai toqué.

- « Sillohe-senpai ? C'est Shinobu Suzuki, de la chambre 07. J'aurais aimé savoir si je pouvais avoir un coup de main sur la compréhension d'un livre.. »




_______________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aetios Sillohe
Surveillants
avatar

Messages : 32
Date d'inscription : 27/06/2017
Age : 23

MessageSujet: Re: Just an help out [PV : Aetios]   Mer 28 Juin - 17:21:48

EVERYONE NEED HELP SOMETIMES
L'Etudiant des Pages Vides et L'Elève qui voulait en savoir plus.
AETIOS   SILLOHE
&
SHINOBU   SUZUKI
Aetios Sillohe avait dû se faire violence pour apprendre le japonais. Il n'était pas mauvais en langues étrangères et ne l'avait jamais été. Mais il avait entrepris soudainement son déménagement dans ce pays qu'il ne connaissait pas pour ses études quelques années plus tôt. Et en un an, il avait dû réussir à maîtriser parfaitement la langue afin de prendre ses cours dans une université réputée. Aujourd'hui, il n'avait plus de soucis et s'exprimait parfaitement. S'en était presque rageant. Il gardait cependant un accent spontané qui indiquait clairement ses origines européennes. Le Grec n'avait pas le moindre souci pour se faire comprendre certes, mais son coté taciturne ne l'aidait pas à communiquer avec les autres et de temps à autre, son fameux accent qui pouvait prêter à sourire refaisait surface. 

Ce soir-là, il désespérait un peu devant le livre qu'il lisait. « Le parfum » de Patrick Süskind . C'était un classique, mais pour des raisons qu'il ne parvenait lui-même pas à comprendre, Aetios n'avais jamais vraiment réussi à se motiver pour se lancer dedans. Et maintenant qu'il en avait dévoré le tiers, il comprenait pourquoi. C'était un livre plat. À son sens, il manquait cruellement un petit quelque chose pour qu'il le touche réellement, et si le littéraire appréciait clairement le style de l'auteur, il ne parvenait pas à apprécier l’œuvre en elle-même. Le plus frustrant pour lui, c'était qu'il n'arrivait pas à mettre le doigt dessus. Il songeait doucement, qu'il lui faudrait certainement se pencher plus avant après sa première lecture complète sur l'ouvrage pour en saisir les délicatesses. Il finit par poser le livre sur sa table de chevet. Ses yeux vagabondèrent sur les étagères ou d'innombrables livres semblaient vouloir s'échapper à tout moment. Il était bien dans cette chambre. 

Il avait la chance en temps que surveillant d'avoir une chambre rien qu'à lui. Et par-dessus le marché, il fallait avouer que la plupart des élèves étaient raisonnables et ne le faisaient pas tourner en bourrique. Aetios avait mis les points sur les « i » des son arrivée. Il avait recadré les petits branleurs et avait soufflé un vent d'angoisse sur le dortoir. Qu'importe qu'on le traite de sale c.on ! Apparemment, son coup de chaud avait fait son effet, et maintenant, il relâchait la pression. Il avait fait passer le mot qu'il pouvait aider des élèves dans leurs révisions en littérature, en langue étrangères ou bien en français. Et à vrai dire, il désespérait un peu de ne voir personne le solliciter. Avait-il été trop dur avec les élèves ? Après tout, ils étaient au lycée et c'était une période difficile pour eux. Surtout pour des internes qui ne rentraient presque pas chez eux. Non ! Il balaya ces idées de sa tête. Il avait affaire à des jeunes intelligents. Il ne voulait pas les infantiliser. Et c'est sur cette pensée que quelqu'un frappa à la porte. 

- Entre Shinobu.

Aetios était surpris. Il aurait plus vu venir un élève en difficulté dans ces matières. Mais la perspective de pouvoir parler de ce qui le passionnait à quelqu'un qui était capable de comprendre ce que la littérature avait d'artistique lui plaisait. Aetios jeta un coup d’œil au livre que tenait le jeune homme sous le bras. Sacré défi qu'il s'était fait la. L'étudiant reconnu, la version originale de l’œuvre, pour cause, il possédait la même. Il se mit à rire doucement. Il l'avais lu à peut prêt au même âge que le jeune garçon et aurait lui aussi bien aimé avoir de l'aide pour en avoir une compréhension parfaite. Si bien qu'il attrapât son édition à lui et l'ouvrît sans vraiment demander plus de détails au jeune homme. 

-C'est pour l'Anglais c'est ça ? J'ai lu le livre il y a quelques années, et même si j'étais doué en Anglais j'ai dû m'y reprendre à plusieurs fois. 

Le brun ouvrit son livre et dévoila les pages entièrement marquées de couleurs chatoyantes. Certains passages étaient surlignés, d'autres soulignés, et dans les marges étaient écries des indications sur certains mots. Par chances, il avait noté toutes ses indications en anglais à l'époque pour s'immerger totalement dans la langue et cette version était tout à fait exploitable par le plus jeune. En ouvrant les pages du livre qui se faisait vieux maintenant, une odeur de vieux papier se souleva dans l'air. Il semblait à Aetios qu'il pouvait la voir flotter devant son visage. Il inspira profondément. Il aimait cette odeur. Quand il se rendit compte qu'il avait fermé les yeux pour profiter de ce moment, il se sentit légèrement gêné, mais n'en laissa rien paraître. 

-Assied toi si tu veux.

Aetios possédait un petit bureau près de sa table de chevet. Il se leva de son lit ou il attendait en général que l'heure du couché soit donnée. Ils avaient une heure et demi environ pour essayer d'y voir plus clair dans le livre.   .
 

_______________________________
                  A  E  T  I  O  S                  S  I  L  L  O  H  E              
                                                                 
A R E   WE  M A D   ?  'C A U S E   S U D D E N L Y    I   F E L T   L I K E   W E   A R E .
I was born to make you cry and now I can only give your all the love i've got.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shinobu Suzuki
Lycéens
avatar

Messages : 14
Date d'inscription : 28/06/2016

MessageSujet: Re: Just an help out [PV : Aetios]   Mer 28 Juin - 23:06:12

“ Just an help out ”

Aetios Sillohe-senpai


La réponse ne se fit pas attendre, aussi entrai-je sans plus de cérémonie. Sillohe-senpai était assis sur son lit avec un livre en main. Je le reconnu assez vite, notamment par sa couverture de fille en baigneuse. C'était le Parfum de Patrick Süskind. Je l'avais lu il y a un, deux ans, malheureusement pas en allemand. Pour être honnête, il ne m'avait pas beaucoup plût. Une histoire initiatique de meurtre en série et de quête de l'odeur ultime, si mes souvenirs étaient bons.

- « C'est pour l'Anglais c'est ça ? J'ai lu le livre il y a quelques années, et même si j'étais doué en Anglais j'ai dû m'y reprendre à plusieurs fois.  »

La voix de mon surveillant me sortit de mes souvenirs romanesques. Visiblement, il avait de son côté également étudié le livre que je tenais dans mes mains. Ça n'était que le volume un, dans le texte. Sur huit. Ça laissait beaucoup à lire !

- « En fait, nous n'en sommes pas encore vraiment a là en littérature anglaise, mais comme Holmes-sensei a la fâcheuse tendance de nous interroger sur une oeuvre différente que celle vue en classe... J'avoue avoir un peu de mal à me l'approprier.»

Sillohe-senpai sortit sa propre édition de son imposante bibliothèque et je m'autorisai à y jeter un oeil. Pleins, tout pleins de livres, de tous les recoins du monde, étaient entreposés là, dans cette chambre sobre. Un petit coin de paradis.

L'étudiant ouvrit son volume et je m'approchais doucement. C'était le même que le mien, si on omettait de parler de son vécu et de ses annotations colorées.

Serait-ce le St Graal, mon puits à réponses ?

Un léger sourire se dessina sur mes lèvres à cette idée, et je vis du coin de l'oeil que mon professeur d'un soir fermait les yeux, comme pour savourer l'instant. Mon sourire s'élargit ; je n'étais visiblement pas le seul à avoir ce toc.

- « Assieds-toi si tu veux. » rajouta Senpai à mon égard.

- « Ah, merci ! »

Je m'installai donc devant le petit bureau qui étai situé près de son lit. Il y avait des tonnes de choses dont j'avais envie de parler, là, de suite. Je bouillais littéralement d'impatience.

Finalement, mon regard s'arrêta sur une boîte de mouchoirs à demi vidée tout près de nous. Pourtant, Sillohe-senpai n'a pas l'air enrhumé... Oh mince, je crois que je viens de comprendre.

[sorrynotsorry, COMME CA C'EST FINIIIIIII :P]




_______________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aetios Sillohe
Surveillants
avatar

Messages : 32
Date d'inscription : 27/06/2017
Age : 23

MessageSujet: Re: Just an help out [PV : Aetios]   Mar 4 Juil - 11:20:11

EVERYONE NEED HELP SOMETIMES
Ce qui lui brûlait dans la gorge
Aetios Sillohe
&
Shinobu Suzuki
Pour son plus grand malheur, Aetios ne possédait pas les huit tomes qui constituaient la saga du journal. Il avait de manière disparate réussit à acquérir cinq des huit livres. Le reste, il l'avait lu en E-book. Ce n'était pas la première fois qu'il s'était essayé à ce genre de lecture, mais lire sur une veilleuse dans le meilleur des cas lui brisait le cœur. Il n'y avait ni le plaisir de tourner les pages, ni la sensation particulière qu'on avait quand on sentait le poids d'un livre entre ses mains. Mais ce qui lui manquait le plus, c'était l'odeur des livres. L'odeur, c'était quelque chose de sacré, d'inviolable, d'inimitable. Quand il ouvrait un livre, il avait pris l'habitude d'inspirer profondément sa reliure. Et tous avaient des odeurs différentes. Le papier vieillit, celui qui avait pris la pluie, celui qui constituait un héritage et dont les premières pages étaient bardées de « pour Jean-Louis de ta petite fille préférée » ou bien «  Pour maman, la plus belle du monde » . Il avait pris l'habitude de faire les brocantes, et honnêtement, les livres qu'il trouvaient étaient non seulement parfois, introuvable ailleurs, mais également doté d'un petit quelque chose en plus. Aetios considérait que c'était la vie. Ils avaient l'odeur de l'histoire. Pour cela, il avait réellement du mal avec les livres informatiques. Cependant, il avait quand même fait l’acquisition d'une veilleuse au cas ou. 

Au mot du jeune homme, Aetios se mit à sourire doucement. Ses traits se tirèrent en un rictus discret tandis que l’atmosphère elle-même semblait s’imprégner d'une douceur incroyable. Dans le fond, il était réellement heureux de voir un jeune s’intéresser à la lecture. Il n'était pas bien vieux certes, mais le plaisir que procurait un livre était tellement sans égal, qu'il ne comprenait pas qu'on ne puisse pas en lire. Alors voir cette nouvelle génération se prendre d'affection pour ce moyen de lecture, c'était un vrai bonheur. Aetios laissa le jeune homme s'installer et ouvrit son édition. 

« - Dit moi peut être en premier où tu as besoin d'aide. Ensuite, on verra si mon édition peut t'être utile. » 

Aetios le sentit dans sa gorge. Quelque chose coinçait. Sa trachée commençait à le brûler. Une boule de feu titanesque s'était coincée la, entre son œsophage et son larynx. Il la sentait brûler sa bouche et remonter par le nez. C'était désagréable. Il ne connaissait que trop ce sentiment. Il se mit à tousser doucement, puis de plus en plus fort. Il se redressa et attrapa un mouchoir. Il savait déjà que c'était plus qu'une simple quinte de toux.  Il toussa une nouvelle fois et baissa les yeux sur le bout de papier. Il toussait du sang. Encore.« - Dit moi peut être en premier où tu as besoin d'aide. 

« -Excuse moi, je reviens tout de suite. » 

Il ne voulait pas l'inquiéter. Il se dirigea vers les toilettes et se remit à tousser. Puis il avala un peu d'eau comme pour faire passer sa toux. Ce n'était pas violent, mais il ferait mieux d'avertir l'infirmier de l'école. Il prit son téléphone et retourna vers sa chambre. Le téléphone sonna et alors qu'il était devant la porte, il se mit à parler. 

« Salut, c'est moi........ Je crache du sang, j'ai pensé que tu voudrais que je t'en informe.... …..Non, ca va, pas encore, je vais le faire.... ….. Ca marche. Merci.... Désolé de t'avoir dérangé..... ….. Bonne soirée. » 

L'élève l'avait sûrement entendu. Et si Shinobu avait envie d'avoir des explications, Aetios lui donnerait. Il n'avait rien à cacher. Il rentra de nouveau dans la chambre en soupirant. Il s’excusa d'un regard rieur et se remit à sa place sur le lit. Sa gorge l'irritait encore. Il ouvrit sa table de chevet et en sortit une boite de médicament. Il décapsula une pastille et la mit dans sa bouche avant de prendre sa petite bouteille d'eau et d'en boire pour avaler sa pilule. Aetios se disait qu'il avait de la chance, pouvoir étudier et avoir un travail dans ses conditions de santé, c'était plutôt la belle vie. Sur qu'il ne pouvait pas travailler dans quelque chose de trop physique. Mais il n'était pas non plus handicapé. Tout du moins, voulait il le croire. 

Il avait un peu perdu le fil. Ou en étaient ils ? Ah oui, le livre. Il regarda ou le jeune avait ouvert son livre et ouvrit sa propre édition à ladite page. Il ne lui laissait pour le moment pas sous les yeux. Il se replongea doucement dans le livre et l'invita d'un mouvement de tête à reprendre là ou ils en étaient.  
I feel like something glow in the air. Is thas passion ?
 

_______________________________
                  A  E  T  I  O  S                  S  I  L  L  O  H  E              
                                                                 
A R E   WE  M A D   ?  'C A U S E   S U D D E N L Y    I   F E L T   L I K E   W E   A R E .
I was born to make you cry and now I can only give your all the love i've got.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Just an help out [PV : Aetios]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Just an help out [PV : Aetios]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pensionnat Yorokobi :: L'intérieur du pensionnat :: Les Dortoirs :: Dortoir des garçons-
Sauter vers: