Pensionnat Yorokobi
☼ Bienvenue au Pensionnat Yorokobi, le pensionnat de la joie !

☼ Ce forum RPG littéraire school est simple et pratique pour ceux qui débutent dans le domaine du RPG, mais il ravira aussi les plus expérimentés !

☼ Créez votre personnage et faites-le évoluer dans le domaine scolaire ! Quelle filière choisira-t-il ?

☼ Connectez-vous sur la Chatbox pour papoter librement avec les membres !

☼ A très bientôt sur Pensionnat Yorokobi !


Pensionnat Yorokobi, le pensionnat de la Joie ! Le pensionnat accueille les élèves du collège à la troisième année d'université dans divers filières ! Forum RPG fun !

Partagez | 
 

 Quoi, quand, comment, pourquoi ? | ABANDONNÉ |

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Takuro Asai
Lycéens
avatar

Messages : 48
Date d'inscription : 16/09/2015
Localisation : Zombieland

MessageSujet: Quoi, quand, comment, pourquoi ? | ABANDONNÉ |   Mar 24 Nov - 23:38:34

J'étais donc tranquillement installé devant mon ordinateur portable, comme à mon habitude, une page de traitement de texte presque totalement vierge sous les yeux. Je devais répondre à quelques RP pour une date limite que je m'étais fixée moi-même au lendemain mais, bon, comme on aurait pu s'y attendre venant d'un idiot comme moi, l'inspiration ne venait pas. En faite, j'avais un autre truc en tête et ça concernait l'une des personnes à qui mes futurs textes étaient destiné.

Depuis quelques jours déjà, j'avais rencontré IRL une fille du pseudo de Luna. Euh. Je suppose que je devrais dire «  du nom de Chiaki Tsuwako ». Mais rien à faire, c'est son pseudonyme qui vient me vient toujours en premier à l'esprit. Ça avait été une rencontre pathétique à souhait mais, sans que je ne comprenne trop comment, on avait finit par décider de devenir amis, elle et moi. En vrai, je veux dire. Sur le moment, je m'étais surtout senti heureux, mais avec un peu de recule, la crainte avait repris le dessus sur la joie. Mon inexpérience allait encore me pourrir la vie, c'était certain ! Après tout, j'avais toujours été un solitaire endurcit, incapable de comprendre les gens. C'était bête parce que, de façon superficielle, derrière un écran, l'illusion avait longtemps tenu la route. Au regard de mes compagnons de RPG, je penses que mon cas ne doit pas paraître si grave ... Du coup, comment j'allais faire pour que ma première amie ici ne parte pas en courant ?

Je m’inquiétais tout seul, silencieux, devant l'écran familier. Soudainement, j'ai eu l'illumination : ça ne servait à rien de chercher une solution générale. Elle n'était pas comme les autres, c'était obligé. Après tout, n'avait elle pas choisis d'elle même de rester à mes côtés de temps en temps ? C'était original, pour ne pas dire masochiste. Alors, je devais observer, écouter et m'adapter. J'ai ouvert une nouvelle page blanche, celle de mon bloc note cette fois. Je devais y noter tout ce que je savais déjà à son propos, même si c'était pas grand chose. Déjà, elle aimait les RPG textuels, c'était la partie facile. Elle ne se souvenait plus de ses peurs. Elle était amnésique. Et ... Et ? C'était pas bon. Je devais en apprendre plus sur elle. C'était la seule façon.
 
Si j'en jugeais par la couleur sombre du ciel que je pouvais apercevoir par la fenêtre de mon dortoir, il faisait déjà nuit, cependant il n'était pas encore assez tard que pour penser à aller dormir. D'un autre côté, avec l’hiver qui arrivait, le soleil était de plus en plus fainéant et prenais congé trop tôt. Enfin, c'est ce que je pensais. Mais il était très probable que Luna soit dans sa chambre.

J'ai pesé le pour et le contre avant de me décider à sortir du dortoir en toute discrétion, bien décidé à profiter de la motivation qui parcourait mes veines à ce moment-là mais vraiment pas à l'aise pour autant à l'idée de me diriger vers les dortoirs des filles. J'ai fais abstraction de ce qui m'entourais en souhaitant éviter les regards interrogateurs mais par chance je savais exactement où j'allais ( grâce à mes quelques capacités d'observation ) et les couloirs semblaient déserts.  
Arrivé devant la porte de ce qui devait être la chambre de Chiaki Tsuwako, je suis resté figé pendant deux bonnes minutes - et deux minutes, en vrai, c'est long - durant lesquels je me suis mis à douter de mon idée. J'ai finalement frappé à la porte en espérant ne pas me retrouver nez-à-nez avec la potentielle colocataire de Chiaki qui m'aurait annoncé l'absence de cette dernière mais il n'en fut rien et mon amie ouvrit la porte presque immédiatement.




« Écris-moi un tutoriel. »

Pas le temps de saluer, je ne pouvais pas me permettre de tourner autour du pot. Déjà parce que j'avais pas envie de traîner trop longtemps devant cette porte, donc plus vite elle m'aurait expliqué, mieux ça serait et, aussi parce qu'elle-même était sans doute occupée à d'autres affaires plus importante avant mon arrivée.




« J'ai besoin de savoir plus de trucs sur toi.  »

Par précaution, j'avais pris avec moi de quoi prendre notes : deux morceaux de papier et un stylo-bille que je fis tourner entre mes doigts, déjà tout prêt à rédiger mes synthèses. Je me suis mordu l'intérieur de la lèvre et me suis décidé à sortir quelques exemples que j'avais inventé au préalable ( juste avant que je ne me décide à frapper à la porte, pour être exacte ).



« Où est-ce que tu es née ? Quelle est ta couleur préférée ? Tu veux quoi comme cadeau d'anniversaire ? Et puis, c'est quand ton anniversaire ? C'est celui que tu as mis dans ton profil sur le forum ? »

J'essayais de rester confiant et attentif malgré cette demande étrange mais inutile de dire que l'inédit de cette situation me rendait un peu nerveux.

_______________________________


Dernière édition par Takuro Asai le Mar 8 Mar - 19:33:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chiaki Tsuwako
Lycéens
avatar

Messages : 51
Date d'inscription : 23/10/2015

MessageSujet: Re: Quoi, quand, comment, pourquoi ? | ABANDONNÉ |   Mer 25 Nov - 15:05:22

J'étais allongée dans mon lit qui était situé juste à côté de la fenêtre. Le ciel était sombre, l'on pouvait y apercevoir deux ou trois petites étoiles qui commençaient à pointer. Bientôt, le tout serait parsemé de milliards de petites paillettes d'or. Je me demandais comment cela pouvait être, là haut. Elles étaient si belles, si étincelantes, illuminant le ciel noir de leur radiance. J'aimerais pouvoir être comme elles, aussi sûres et lumineuses. Cependant, n'avaient-elles pas un peu le vertige?

J'étais seule dans mon dortoir, ma meilleure amie étant partie faire une séance de sport nocturne. Je la trouvais bien courageuse de courir par un temps si froid, et si tard, mais bon pourquoi pas après tout. Elle n'appartenait pas au club de sport pour rien.

Je jetais un coup d’œil à mon ordinateur blanc, qui était éteint. Je tendis la main pour le rallumer, mais au moment ou ma main effleura le bouton, des souvenirs me revinrent en tête.

En effet, il y a de cela environ trois jours à peine, j'avais appris que l'une des personnes avec qui je m'entendais le mieux sur un forum RP était dans le Pensionnat Yorokobi, soit le même que moi. C'était, à vrai dire, assez étonnant, surtout que cet homme, qui n'était autre qu'Allen, soit Takuro Asai de son vrai nom, avait en vérité un énorme complexe d’infériorité. Je trouvais ça triste, dans un sens. Il était si gentil, pourquoi s'exiler ainsi ? J'étais pratiquement sûre que si les autres prenaient la peine de le connaître, ils ne le regretteraient pas. De plus, il faisait parti de ces perles rares qui ne te blesseraient pas ou ne t'abandonneraient pas pour un simple oui ou non. Quoi, je ne le connaissais pas suffisamment pour juger ? Et si je vous disais que j'en était pourtant sûre ?

Mon doigt n'avait toujours pas pressé le bouton. J'allais m'exécuter, mais un frappement de porte m'en empêcha.

Je relevai la tête, surprise. Était-ce Crystahl qui rentrait? Non, elle serait rentrée sans toquer, et puis, elle venait à peine de partir. Mais alors, qui pouvait-ce donc être ?
Je me levai pratiquement aussitôt et ouvris rapidement la porte. Quelle ne fut pas ma surprise de tomber nez à nez avec Takuro ! Justement, je pensais à lui, tiens. C'était amusant les coïncidences. J'ouvris la bouche, m'apprêtant à lui dire bonsoir et à le faire rentrer, mais il me devança.


« Écris-moi un tutoriel. »

Ses yeux bleus gris brillaient de détermination et il avait l'air plutôt pressé, parlant vite et fort. Je penchai légèrement la tête sur le côté, un peu indécise.

« Pardon ? »

C'était quoi, déjà, un tutoriel ? Ce mot me paraissait pourtant familier. Où l'avais-je donc vu ? Oh, ça me revenait maintenant ! Dans le forum, il y avait une rubrique nommée « tutoriels ». Certains membres y postaient pour expliquer certaines choses, allant du plus ridicule au plus sérieux, de comment dessiner Rondoudou à comment utiliser les codes. Tiens, il me semblait d'ailleurs que cette dernière chose avait été postée par Allen, enfin Takuro, mais je n'en étais pas sûr.

«J'ai besoin de savoir plus de trucs sur toi », expliqua-t-il, toujours dans sa précipitation.

Plus de trucs... Sur moi ? Je ne comprenais décidément pas. Je remarquai alors qu'il tenait dans sa main deux morceaux de papier et un stylo qu'il faisait nerveusement tourner entre ses doigts.


« Où est-ce que tu es née ? Quelle est ta couleur préférée ? Tu veux quoi comme cadeau d'anniversaire ? Et puis, c'est quand ton anniversaire ? C'est celui que tu as mis dans ton profil sur le forum ? »

Mes yeux s'ouvrirent en grand sous l’effet de la surprise. Tant de questions ! Décidée à toutes y répondre, je les plaçai dans ma tête, et commençai de ma voix douce, quoique légèrement hésitante.

« Eh bien... Je suis née au Japon, mais je ne me souviens plus exactement où. Ma couleur préférée... J'aime beaucoup le violet et le blanc... Hum... Mon anniversaire est le 26 avril, c'est le même que celui du forum en effet. Et pour le cadeau d'anniversaire, je te laisse choisir, tout me va, du moment qu'on me le souhaite je suis contente. »

Je le fixais, espérant avoir comblé ses attentes.

« Mais... Pourquoi veux-tu savoir tout ça, d'un coup ?" Finis-je tout de même par demander. 


Il s'agissait en effet de la question qui me brûlait les lèvres depuis qu'il était arrivé.

_______________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Takuro Asai
Lycéens
avatar

Messages : 48
Date d'inscription : 16/09/2015
Localisation : Zombieland

MessageSujet: Re: Quoi, quand, comment, pourquoi ? | ABANDONNÉ |   Mer 9 Déc - 5:30:04

Dans mon emportement, je suis rentré de moi-même à l'intérieur du dortoir. J'm'en suis même pas rendu compte ... Quelle honte, je suis encore mal à l'aise en y repensant. J'étais trop occupé à essayer de trouver une position agréable pour écrire, utilisant ma main droite ( mauvaise idée : j'en avais trouvé mon papier ), puis le mur, puis la porte, puis de nouveau le mur mais un peu plus loin, comme support. J'analysais à peine les réponses données par Luna tant j'étais concentré par les dessins que formaient les idéogrammes. C'est presque comme si j'étais en cours. Donc, le temps que les informations montent au cerveau, j'ai pas répondu tout de suite à sa question à elle.


« Parce que c'est ce que les amis
doivent savoir.
 »

Mes mots étaient distraits, lancé dans la hâte. Enfin, je crois ? J'étais pas certain de comprendre pourquoi il fallait absolument que je sache ça, moi non plus, mais je devais le lui demander.


« Tes parents ne t'ont pas dis où tu es née ?
Tu préfères les cadeaux qui se mangent ?
 »

J'arrêtais pas d'écrire, mal et en tout petit, pour avoir plus de place sur le papier. J'ajoutais des notes, du genre « n'a pas envie d'un cadeau précis ou trop polie pour demander », complètement inutile parce que je n'arriverais même pas à me relire par la suite. A un moment, j'ai lâché un énorme soupire comme j'en ai l'habitude.  




« Écris quelque chose là dessus. »

J'ai porté ma main gauche – celle dans laquelle je tenais mon stylo – à ma bouche pour en serrer l’extrémité entre mes dents, ce qui m'a permis d'avoir les deux mains libre pour séparer les deux feuilles de papier l'une de l'autre et tendre celle sur laquelle je n'avais pas encore écrit à ma partenaire de rp'.
Ah ! Mais quel crétin ! J'avais complètement oublié de prendre un deuxième stylo. Normalement, ce n'était pas un problème, parce qu'il devait bien y avoir de quoi écrire dans ce dortoir, mais j'allais encore plus déranger son occupante si je devais lui demander d'en chercher elle-même dans ses affaires. Bon. Trop tard.



« Tu ah' de quah' écrir' ? »

Pas facile de parler distinctement quand on s'appelle Takuro Asai, mais c'est définitivement pire avec quelque chose dans la bouche.

_______________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chiaki Tsuwako
Lycéens
avatar

Messages : 51
Date d'inscription : 23/10/2015

MessageSujet: Re: Quoi, quand, comment, pourquoi ? | ABANDONNÉ |   Ven 11 Déc - 23:12:43

Takuro Asai était rentré dans ma chambre. Je ne savais pas si cela était volontaire ou pas, mais je ne disais rien, de toute façon je l'aurais sans aucun doute invité à venir si il ne l'avait pas fait. Je rougis légèrement en remarquant que mon lit était en total désordre, et que beaucoup de mes affaires étaient au sol. Jeux vidéos, consoles, livres... Cela en était presque honteux. Cependant, heureusement pour moi, le jeune homme ne s'en était pas rendu compte, trop absorbé par son bout de papier sur lequel il écrivait des choses frénétiquement.

Il finit cependant par répondre à ma précédente réponse.

«Parce que c'est ce que les amis doivent savoir. »

Oh, vraiment ? Je penchai légèrement la tête sur le côté, réfléchissant. Lors de ma rencontre avec Crystahl, les choses ne s'étaient pas vraiment déroulées ainsi... Mais n'était-ce pas excitant de tenter de nouvelles expériences, de nouvelles façons de se connaître après tout ?

Takuro reprit la parole, parlant à toute vitesse.


« Tes parents ne t'ont pas dis où tu es née ? Tu préfères les cadeaux qui se mangent ? »

Il poussa un énorme soupir et me donna une feuille de papier en me demandant d'y inscrire quelque chose, n'importe quoi.

Mais je ne répondis pas, fixant la feuille blanche qu'il m'avait tendue d'un air vide.

Ah. Cette question. Mes parents.
Je bloquai un instant, laissant un silence pesant envahir la pièce. A dire vrai, je n'avais pas écouté la deuxième question (un rapport avec les gâteaux je crois ?), et n'avait pas vraiment réfléchi à la troisième, tant j'étais focalisée sur la première.

« ... »

Je regardais légèrement sur le côté, la tête légèrement baissée.


« Mes parents sont morts durant l'accident qui m'a coûté la mémoire ».

Ma voix était douce, un peu nostalgique. Je n'avais même pas de souvenir de mes parents, de ma vie d'avant et...
Et je ne devais pas penser à ça. Pas maintenant.
Je ne voulais pas que Takuro culpabilise ! Surtout pas... Il n'y était pour rien après tout. Je relevai la tête, et tentai un sourire. Plutôt réussi, pas vrai ? Du moins, c'était l'impression que j'avais. Aucun miroir pour le vérifier.
Sous sa demande, que j'avais d'ailleurs eu du mal à comprendre je l'admets, je sortis un crayon et une gomme de ma poche.

Il m'avait demandée d'écrire quelque chose. Mais quoi ? Il ne le précisait pas. Sans doute voulait-il que je fasse un listing de mes goûts, de mes passions ? C'était le trou noir. D'une main tremblante, je voulus écrire « j'aime beaucoup dessiner », mais sans doute le savait-il déjà. Que faire ?

C'est alors qu'une idée germa dans mon esprit.

Un crayon, une feuille, une gomme et un modèle. J'avais tout ce dont j'avais besoin, pas vrai ?


« Je ne sais pas vraiment quoi écrire mais... Attends un instant, » déclarai-je.

Je pris une pochette sur mon lit pour m'en servir de support et y posait le papier. Puis, j'entrepris de commencer à gribouiller la feuille, regardant de temps à autre Takuro. Eh oui. J'étais en train de le dessiner.

-Ne bouge pas...


Sans doute allait-il être déçu, ce n'était pas vraiment ce qu'il voulait après tout... Mais je n'avais pas d'autres idées.

_______________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Takuro Asai
Lycéens
avatar

Messages : 48
Date d'inscription : 16/09/2015
Localisation : Zombieland

MessageSujet: Re: Quoi, quand, comment, pourquoi ? | ABANDONNÉ |   Lun 14 Déc - 1:07:36

Je suis doucement descendu de mon nuage d'empressement et, retournant à la réalité, j'ai retiré le stylo de ma bouche. Maintenant que j'y faisait attention, il y avait beaucoup de chose qui traînaient ci et là dans la chambre. Mais je me voyais mal faire un quelconque commentaire : c'était pas vraiment pire que dans le dortoir numéro quatre ... J'avais jamais été très ordonné et mon colocataire ne faisait aucun effort pour équilibrer la balance. Du coup, on s'y prenait souvent les pieds dans des trucs divers et variés - pas toujours identifiables - qui coloraient le sol. J'étais très étonnés qu'on ne se soit toujours pas fait engueulés à ce sujet par, je ne sais pas, les femmes de ménages, sans doute ?

Bref, dés que le silence s'était installé, j'ai su que j'avais dit quelque chose qu'il ne fallait pas. Et, c'était pas mon habituelle paranoïa, cette fois ! La version en chair et os de Luna regardait ailleurs. Est-ce qu'elle faisait souvent cette tête là ? Impossible de savoir à travers un écran, après tout.

Et la nouvelle est tombée comme ça : ses parents étaient morts. Oh, le boulet. Elle avait relevé la tête avec un sourire après avoir dit ça, mais j'savais pas trop ce que ça signifiait. Après tout, je n'avais aucune idée de ce que ça faisait de perdre définitivement ses parents. Et puis, quand bien même ça m'arriverait un jour - il m'était déjà arrivé d'y penser - je ne sais pas trop si j'adopterais une réaction qu'on pourrait qualifier de " normale ". Quand mon père est parti vivre en Corée, j'ai juste tourné la tête et haussé les épaules. Parfois, je m'en étais voulu mais, impossible de me forcer, je ne m'étais jamais senti proche de mes parents, d'aussi loin que je me souvienne.  
Mais la mort, c'était différent, non ? C'est irrémédiable.

J'allais ouvrir la bouche et elle m'a devancé en me demandant d'attendre, de ne pas bouger. Je me suis figé, obéissant. Comme une vrai statue. Presque avec la peur de respirer trop fort. J'ai vite compris qu'elle entreprenait de dessiner. Elle en avait déjà parlé sur la ChatBox, de son goût pour le dessin, si je ne m'inventais rien. Puis, maintenant que j'savais qu'elle était, tout comme moi, dans l'option d'Arts Visuels, ça m'étonnais encore moins. Enfin, malgré tout, l'idée que je puisse servir de modèle me mit mal à l'aise tant elle semblait idiote. Puis, comme je réfléchissais à ce qu'il était de bon ton de dire, j'ai tenté de me faire pardonner en quelques mots maladroits.



« Je suis désolé pour tes parents. »

Oh, c'était faux. Je ne l'étais pas réellement. C'est bien une phrase toute faite ça, hein ? " Je suis désolé pour votre défunt proche ". Enfin, à ses oreilles, ça ne devait pas trop sonner comme un mensonge, parce que je regrettais vraiment d'avoir poser la question. Mais maintenant que c'était dis ... En vrai, j'étais en plein débat intérieur, rongé par la curiosité malsaine. Quel était la nature de cet accident qui avaient eu raisons de leurs vies et de sa mémoire ? Quand était il du reste de sa famille ? Où est-ce qu'elle avait vécu depuis ? Est-ce qu'elle se souvenait de l'accident en lui-même ? Mais, poser ces questions, ça ne se faisait définitivement pas. Je devais rester sobre, prudent.




« Tu ne te souviens pas d'eux, non plus ? »

C'était un bon début si elle acceptait de répondre, non ?

_______________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chiaki Tsuwako
Lycéens
avatar

Messages : 51
Date d'inscription : 23/10/2015

MessageSujet: Re: Quoi, quand, comment, pourquoi ? | ABANDONNÉ |   Jeu 17 Déc - 22:07:06

« Je suis désolée pour tes parents.
-Tu n'as pas à l'être, tu n'y es pour rien... répondis-je presque machinalement.

J'étais habituée à cette phrase.
Je continuai donc de gribouiller le bout de papier, jetant des regards fréquents vers mon « modèle ». Je m'appliquai, ne cessant de gommer chaque petit défaut. Je ne voulais commettre aucune erreur, bien que j'admettais avoir mis un temps fou avant d'avoir réussi à correctement crayonner ses cheveux en forme de nuage.
Dessiner m'apaisait, tout comme la lecture ou même ma plus grande passion, mes jeux vidéos et les RPGs. Cela me faisait oublier que j'avais oublié qui j'étais réellement (plutôt ironique n'est-ce pas?), et je... Je ne savais pas... J'aimais cela, c'était tout. Ça ne s'expliquait pas vraiment... Je crois ?
Cependant, je me posais une question depuis quelques temps. Peut-être que en vérité, je n'aimais ça que parce que ainsi je fuyais le fait que mes parents étaient morts, que je ne savais rien de moi ? Peut-être n'étais-je qu'une lâche ?

Je poussai un micro-soupir, si petit que je ne pensai pas que Takuro l'avait entendu. Tant mieux, dans un sens.

Le silence s'était installé, ne laissant que le bruit du frottement de mon crayon affairé sur la feuille de papier emplir la place.
Cependant, le jeune homme aux cheveux blancs le brisa.

« Tu ne te souviens pas d'eux, non plus ? » Questionna-t-il.

Oh, je ne pensais pas l'avoir autant préoccupé... Pensait-il donc à cette histoire depuis tout à l'heure ? Serait-ce la raison de son silence soudain ?

«Non, je ne sais même plus à quoi ils ressemble, ni comment ils étaient, répondis-je après une légère hésitation. Désolée... »

Je fermai légèrement les yeux, tentant de rappeler quelques fragments de mémoire à moi, mais je ne ressentis que du vide. J'eus un tout petit sourire triste. Pourquoi avait-il fallu que tout cela m'arrive ? Je voulais juste me souvenir...

Je secouai la tête, chassant ses idées négatives. Garde espoir, Chiaki, pensais-je. Après tout...


«Mon plus grand objectif serait justement de retrouver la mémoire, » annonçai-je à voix haute.

Puis, je traçai un ultime coup de crayon sur mon dessin. J'avais terminé. Je le tendais donc à mon ami.



«Si tu aimes bien, tu peux le garder...»

_______________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Quoi, quand, comment, pourquoi ? | ABANDONNÉ |   

Revenir en haut Aller en bas
 
Quoi, quand, comment, pourquoi ? | ABANDONNÉ |
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Jeu] Qui, quand, où, pourquoi, comment ?
» Etudes d'Oroken
» Comment, pourquoi?
» (A) Quoi télécharger, quoi installer, comment faire les trio...
» L'horloge parlante : Qui que quoi quand ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pensionnat Yorokobi :: L'intérieur du pensionnat :: Les Dortoirs :: Dortoir des filles-
Sauter vers: